Image: 
Title: 

Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Mali créent une zone économique spéciale

Le 14 mai, les trois Premiers ministres du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire et du Mali ont lancé une zone économique spéciale dans le « triangle du Balafon », composée des régions de Sikasso (Mali), Bobo Dioulasso (Burkina Faso) et Korhogo (Côte d’Ivoire). C’est la première zone économique spéciale en Afrique de l’Ouest opérant au-delà des frontières. Le cadre légal prévoit des avantages fiscaux pour les entreprises qui décident d’opérer dans cette zone transfrontalière et contribuent ainsi à stimuler l’intégration des économies locales. Plus particulièrement, les trois gouvernements souhaitent attirer l’investissement du secteur privé dans le secteur agro-alimentaire, l’agro-industrie et le secteur minier. Les détails précis de ces accords transfrontaliers ont été discutés lors d’une réunion entre les trois Premiers ministres à l’occasion de la cérémonie de lancement à Sikasso. La Commission de l’UEMOA et ses partenaires soutiennent une approche de développement territorial intégré pour la zone. Des activités de coopération transfrontalière se sont développées dans le triangle du Balafon depuis plusieurs décennies. La région fait partie du Programme d’initiatives transfrontalières de la CEDEAO (PIT) lancé en 2005 dans l’objectif de développer les cadres de coopération sur les frontières intracommunautaires.