Image: 
Title: 

Élection présidentielle 2017 au Libéria

George Manneh Weah, a remporté l’élection présidentielle au Libéria le 26 décembre 2017 avec 61.5 % des suffrages, battant son rival, le vice-président sortant Joseph Boakai qui a rassemblé 38.5 % des votants. Le taux de  participation était beaucoup plus faible qu’au premier tour du 10 octobre :  55. 8 % contre 74.5 %. 1.2 million de Libériens se sont déplacés dans 5 390 bureaux de vote, à travers les 15 comtés du pays : 732 185 personnes ont voté pour George Weah et sa vice-présidente, Jewel Howard-Taylor, représentant tous deux le Parti du Congrès pour le changement démocratique (CDC). Son concurrent Joseph Boakai et le candidat à la vice-présidence, James Emmanuel Nuquay, du Parti de l’Unité ont obtenu 457 579 voix. À l’exception du comté de Lofa, la région natale de M. Boakai, George Weah a remporté tous les autres comtés. Cependant, près de la moitié des votes pour George Weah ont été remportés dans le comté de Montserrado qui comprend la capitale et où la participation électorale était la plus forte (65.3 %). George Weah avait remporté le premier tour  mais, avec 39 % des voix, n’avait pas obtenu la majorité absolue. C’était la troisième fois que George Weah briguait la présidence. Il avait été battu en 2005 et 2011 (en tant que candidat à la vice-présidence lors de la campagne du candidat Winston Tubman) contre la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Cette dernière ne pouvait se représenter une troisième fois en raison de la loi constitutionnelle qui limite le nombre de mandats présidentiels. Vingt candidats ont participé à la campagne officielle, reflétant la fragmentation du paysage politique libérien. Il n’y a pas de majorité claire à la Chambre des représentants. Sur les 73 sièges, le CDC de George Weah a remporté 21 sièges contre 19 au Parti de l’Unité, l’ancien parti au pouvoir. Le Parti de l’unification du peuple représente la troisième force politique du pays avec cinq sièges. Les candidats indépendants ont remporté 12 sièges. Cette élection marque la première passation de pouvoir pacifique au Libéria.

Map_JPG_WEB: 
Map_Print_Quality: 
Map_PDF_File: 
Nous encourageons l’utilisation de nos cartes. Veuillez nous informer et en faire mention du copyright du Club. Pour des demandes spécifiques, contacter : swac.contact@oecd.org

Ces cartes sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région.