Image: 
Title: 

7e Comité de haut niveau de l’UEMOA sur la sécurité alimentaire

Members: 
SWAC: 

C’est la 7e fois que les dirigeants de l’UEMOA se réunissent pour discuter de la situation alimentaire et nutritionnelle de ses pays membres. Le Comité de haut niveau de l’UEMOA s’est tenu le 10 juillet à Niamey. Étant donné la situation pastorale critique, les ministres chargés de l’élevage participaient également à cet événement. Au sein de l’espace UEMOA, 3.5 millions de personnes sont actuellement dans une situation de crise et ont un besoin urgent d’assistance alimentaire, notamment dans les pays sahéliens (Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal). Des plans de réponse sont en cours de mise en œuvre. Le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Togo ont élaboré également des plans de réponse pour les éleveurs transhumants des pays sahéliens. Les participants ont discuté du coût élevé de ces plans de réponse. Il pourrait être plus économique d’augmenter les investissements pour soutenir structurellement les populations vulnérables, conformément aux objectifs de l’Alliance globale pour la résilience (AGIR). Ces populations ne peuvent résister au moindre choc et souffrent année après année de pénurie alimentaire saisonnière durant la période de soudure. Le CILSS est chargé de renforcer les dispositifs de suivi-évaluation pour mieux évaluer l’impact de ces plans. Par ailleurs, le président du CSAO a transmis une lettre recommandant la nomination d’un Ambassadeur de l’Afrique de l’Ouest sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour porter au plus haut niveau de l’agenda des partenaires techniques et financiers le financement du secteur. Le communiqué final met en avant plusieurs recommandations à l’attention des pays membres, du CILSS, de la CEDEAO, de l’UEMOA et de leurs partenaires.