Title: 

Booster la production pharmaceutique

Thèmes: 
Country: 
Members: 

À l’occasion d’une visite de courtoisie au nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo, le directeur général de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) de la CEDEAO, le docteur Xavier Crespin, a appelé le chef de l’État à faire du Ghana un chef de file dans la production pharmaceutique en Afrique de l’Ouest. Cet appel s’inscrit dans l’ambition de l’OOAS de doubler la part des médicaments produits dans la région, qui s’établit à seulement 25 % aujourd’hui. En comparaison avec les autres pays d’Afrique de l’Ouest, le Ghana a réalisé d’importantes avancées dans le domaine de la santé, à travers, notamment, l’instauration d’un régime de couverture universelle des soins de santé et le développement des médicaments traditionnels. Par ailleurs, le pays occupe une place importante dans le dispositif du  Centre régional de prévention et de lutte contre les maladies que la CEDEAO a mis en place en 2015, en réponse à l’épidémie d’Ebola qui frappait la région. Deux institutions ghanéennes, l’Université du Ghana et le Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix, forment les équipes médicales d’intervention rattachées au Centre. Fort de ces expériences, le Ghana devrait avoir un rôle moteur dans la sécurité sanitaire et la production pharmaceutique dans la région, y compris dans l’élaboration des réglementations et dans la promotion de leur harmonisation au niveau de la CEDEAO.        

 

Lire l’article (en anglais)