Image: 
Title: 

BRICS: la Chine investit massivement en Guinée

Country: 

La Chine a annoncé un prêt d’environ 20 milliards de dollars US en faveur du développement des infrastructures en Guinée, étalé sur les vingt prochaines années. En échange, les entreprises chinoises se voient attribuer plusieurs concessions minières, notamment les mines de bauxite situées au nord de la Guinée. Les détails des termes de l’accord ne sont pas encore connus. Cette annonce a été faite en marge du 9e Sommet des BRICS qui réunissait les responsables du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud, du 3 au 5 septembre, à Xiamen, en Chine. Le président guinéen et président en exercice de l’Union africaine, Alpha Condé, participait à l’événement en tant qu’observateur. Plusieurs événements étaient organisés en parallèle pour finaliser un certain nombre d’accords économiques bilatéraux entre la Chine et la Guinée. En termes d’infrastructures, le gouvernement guinéen souhaite œuvrer en priorité à la réhabilitation de la route reliant le centre du pays à la capitale, à l’agrandissement du port de Conakry, à la reconstruction d’une université et au développement du réseau électrique en Haute Guinée. Le gouvernement guinéen espère que cet investissement massif stimulera son économie pour atteindre prochainement une croissance à deux chiffres. Le président chinois Xi Jinping a appelé à la solidarité entre les économies émergentes et les pays en développement. Dans leur déclaration finale, les responsables des BRICS ont souligné les défis auxquels fait face le continent africain pour atteindre un développement durable et indépendant ainsi que pour sauvegarder la faune et la flore. Ils ont réaffirmé leur engagement à renforcer leur coopération avec l’Afrique : « Nous réaffirmons notre soutien sans faille à l’Union africaine dans sa mise en œuvre des divers programmes liés à l’Agenda 2063 et dans sa quête d’atteindre la paix et le développement socio-économique sur le continent », ont-ils déclaré.

 

En savoir plus