Image: 
Title: 

CEDEAO : coordination des réponses à la situation alimentaire

Country: 
Members: 

La coordination a été de nouveau au cœur des discussions de la réunion de haut niveau de la CEDEAO qui s’est tenue les 17-18 février 2020 avec pour objectif de répondre à la situation alimentaire et nutritionnelle difficile au Sahel et en Afrique de l’Ouest. Cette réunion a rassemblé les représentants des gouvernements, la communauté humanitaire et les partenaires au développement. D’ici juin-août 2020, 12.6 millions de personnes (5.1 % de la population analysée dans l’espace CEDEAO) risquent d’être en situation de crise ou pire, dont 1 million de personnes en situation d’urgence (phase 4). Les populations vulnérables sont concentrées dans les zones de conflits dans le nord-est du Nigéria ainsi que dans la boucle du Liptako-Gourma. Dans l’esprit de la Charte PREGEC, les participants ont évalué les besoins et les types d’assistance nécessaires pour faire face à la situation sur la base des plans de réponse nationaux. Ils ont également évalué les capacités de réponse disponibles au niveau des pays, de la région et des partenaires afin de parvenir à un consensus pour une réponse concertée, coordonnée, rapide et appropriée au profit des populations affectées. Les participants ont souligné que les méthodes de programmation devraient permettre de renforcer les capacités nationales et régionales à préparer, coordonner et mettre en œuvre les interventions en réponse aux situations d’urgence. Ils ont également insisté sur la nécessité de renforcer les dispositifs de gestion des crises alimentaires tout en améliorant l’alignement des interventions des partenaires avec les politiques nationales et régionales. Par ailleurs, la CEDEAO prévoit d’organiser une conférence internationale sur les systèmes de stockage ouest-africain, actuellement prévue du 20 au 24 juillet 2020 à Niamey. Cette réunion vise à construire un consensus autour du système de stockage alimentaire, à capitaliser sur les acquis et enseignements tirés, à identifier les nouveaux risques et vulnérabilités et à promouvoir les réussites ouest-africaines. La CEDEAO lancera également une évaluation de son opération pilote de la Réserve régionale de sécurité alimentaire régionale.


Lire le communiqué