Summary: 
Championne du monde de judo
Country: 
Catégories: 
Sportifs de haut niveau
thumbnail: 
Last update: 
30/09/2019

Clarisse Agbegnenou est une judokate franco-togolaise qui a gagné la médaille d’or dans la catégorie de moins de 63 kg au championnat du monde 2019 de Tokyo, le 28 août, après un combat acharné de plus de 11 minutes contre la japonaise Miku Tashiro. Née de parents togolais à Rennes, en France, Clarisse a la double nationalité et maintient des liens forts avec les deux pays. En 2014, le président togolais, Faure Gnassingbé, l’a félicitée dans une lettre lui « souhaitant de nombreuses autres victoires ». Avec son frère jumeau, elle est née prématurée. Clarisse raconte son histoire dans une vidéo : « Lorsque je suis née, je ne pouvais pas respirer. J’étais morte en fait et ils m’ont ressuscité. J’ai subi une intervention chirurgicale et j’ai été dans le coma pendant près d’un mois. Ils ont même demandé à mes parents s’ils pouvaient me débrancher. Et un jour, tout d’un coup, je me suis réveillée. […] Ils ont dit que j’étais une battante car je m’étais battue pour ma vie ». Parlant de l’équipe nationale française de judo, elle déclare : « Je pense que les hommes devraient apprendre de nous, ils ont besoin d’un peu de mentalité féminine. Nous avons de la chance car nous avons une équipe forte. Nous gagnons plus de médailles que les hommes. Avec notre équipe, nous avons changé les mentalités. Nous voulons inculquer aux jeunes filles et aux garçons l’idée que le judo est un sport mixte », explique -t-elle. Clarisse a commencé le judo à l’âge de neuf ans. Elle est aujourd’hui la judokate la plus titrée de l’histoire en France et au Togo.