Image: 
Title: 

Combattre la chenille légionnaire d’automne

Le CILSS et ses partenaires ont organisé la première « Conférence régionale sur la chenille légionnaire d’automne » qui s’est déroulée du 11 au 12 septembre 2019 à Ouagadougou. Accueillie par le président du Burkina Faso, Christian Roch Kaboré, avec la participation du président du Niger, Mahamadou Issoufou, cette conférence a marqué une étape importante dans le développement d’une réponse régionale coordonnée pour combattre cet insecte transfrontalier nuisible. Détectée pour la première fois en Afrique de l’Ouest début 2016, la chenille légionnaire s’attaque principalement au maïs mais peut également s’en prendre au riz et au sorgho ainsi qu’au coton et à certains légumes. L’émergence et la propagation rapide de la chenille légionnaire d’automne dans de nombreux pays sahéliens constituent une menace sérieuse à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Cette conférence a mis en lumière la nature et l’étendue du problème et présenté certaines interventions en cours pour lutter contre ce phénomène dans divers pays. Les experts ont présenté quelques résultats de recherche visant à développer une capacité transnationale de gestion de ce nuisible dans l’espace CEDEAO-UEMOA-CILSS et à renforcer la mobilisation des ressources intérieures. La conférence a réuni 350 participants. Leurs recommandations ont été reprises dans la « Déclaration de Ouagadougou sur la chenille légionnaire d’automne ». Elles visent, entre autres, à réduire les pertes de production de 20 à 37 % d’ici 2023. Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a salué la tenue de cette rencontre et a promis de porter ses conclusions au Comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire de l’UEMOA qu’il préside. « Le temps n’est plus au discours mais plutôt aux actions concrètes pour contrer le fléau qui met en péril tous nos efforts de développement », a-t-il conclu. Initiée par le président du Burkina Faso, la conférence constitue une action prioritaire du plan d’actions biennal et de sa vision définis  dans le cadre de son mandat à la tête de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du CILSS.