Summary: 
Roi du coupé-décalé
Country: 
Catégories: 
Artistes
thumbnail: 
Last update: 
02/09/2019

Le célèbre chanteur ivoirien, connu pour sa musique de coupé-décalé, est mort dans un accident de la circulation le 12 août à l’âge de 33 ans. Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux l’a montré conduisant une moto et percutant une voiture. Des milliers de fans se sont rassemblés devant l’hôpital de Cocody, commune d’Abidjan, en chantant « Arafat ne peut pas mourir ». La nouvelle a provoqué un tourbillon d’émotions et de commémorations en Côte d’Ivoire, en Afrique de l’Ouest et au-delà. Une cérémonie nationale, organisée les 30 et 31 août, au stade Félix-Houphouët-Boigny, à Abidjan, a rassemblé plus de 10 000 fans pour rendre hommage à la star du coupé-décalé. « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Houon Ange Didier « DJ Arafat », icône de la jeunesse et ambassadeur de la musique et de la culture ivoirienne. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à tous ses fans », a déclaré le président Alassane Ouattara. Né en 1986 à Abidjan, Ange Didier a grandi dans une famille de musiciens. Sa mère est une célèbre chanteuse et son père ingénieur du son. Il commence sa carrière comme DJ à Yopougon, l’un des quartiers de la vie nocturne d’Abidjan. Il a développé le style coupé-décalé insistant sur le fait que malgré le conflit les jeunes voulaient s’amuser. Le roi du coupé-décalé avait une énorme audience dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et Centrale. Il a été élu « meilleur artiste de l’année » au prix Coupé-décalé ivoirien en 2016 et 2017. Connu pour ses paroles provocatrices, il a sorti onze albums et de nombreux morceaux ont été visionnés des millions de fois sur Youtube.