Summary: 
Secrétaire exécutif du CILSS
Country: 
Catégories: 
Leaders politiques
thumbnail: 

Dr. Djimé Adoum vient d’entamer son second mandat à la tête du CILSS. Il a été reconduit pour les trois prochaines années lors des instances du CILSS, qui se sont tenues du 27 au 30 juin 2016 à Ouagadougou. Depuis qu’il a pris fonction en 2013, le CILSS s’est transformé et se continue de se transformer. Il est passé de neuf à treize membres et a su gagner la confiance des banques de développement (Banque mondiale, BAD, etc.), qui lui confient la mise en œuvre de projets phares tels que le Projet régional d'appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS) et le Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle récurrente au Sahel (P2RS). En 2013, Djime Adoum avait déclaré que « Le CILSS devait s’adapter et s’attaquer aux problèmes par la valorisation et la vulgarisation des acquis scientifiques auprès des populations, la prise en compte des préoccupations des pays-membres et l’ouverture vers d’autres horizons pour des financements innovateurs. ». Ces préoccupations restent d’actualité en 2016. Appelé au cabinet du président en 2009, M. Adoum a servi en tant que conseiller technique en matière de développement rural de M. Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad, avant d’être nommé ministre à la fin de l’année 2011. Dr. Adoum détient plus de 25 années d’expérience professionnelle dans le domaine du développement international, notamment en Afrique subsaharienne. Il a occupé divers postes de responsabilité liés à la recherche et à la vulgarisation agricole, ainsi qu’à la conception de programmes de développement dans de nombreux pays , de l’Afrique du Sud à l’Égypte en passant par le Sénégal, l’Éthiopie, le Kenya, le Cameroun, les États-Unis et son pays natal, le Tchad. En travaillant pour divers partenaires du développement comme la Banque mondiale, l’USAID et de nombreux instituts de recherche, il a acquis une connaissance approfondie de la mise en œuvre des stratégies de développement. Dr. Adoum est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en agronomie, option production végétale et statistiques, et d’un doctorat en agronomie et agro-vulgarisation de l’Université du Maryland aux États-Unis.