Summary: 
Commissaire de la CEDEAO, chargée des affaires sociales et du genre
Country: 
Catégories: 
Leaders politiques
thumbnail: 
Last update: 
24/05/2017

Fatimata Dia Sow a été la seule femme nommée au groupe élargi des commissaires pour la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en février 2014. Elle est une professionnelle reconnue du domaine des politiques publiques, spécialiste des questions relatives au genre, à l’agriculture et à la recherche. Elle a dirigé au sein de l’Institut sénégalais pour la recherche agricole (ISRA) le département des systèmes de production mixtes agriculture/élevage (de 1999 à 2010) et coordonné les activités genre & systèmes financiers décentralisés et la cellule d’information et de communication du Laboratoire national d’élevage et de recherches vétérinaires (2002-2005). Tout en occupant ce dernier poste, Fatimata Sow était également secrétaire exécutif de l’Association sénégalaise pour le leadership des femmes dans l’agriculture et l’environnement (ASELFAE du réseau AWLAE). Elle est membre d’autres associations internationales axées sur le genre et le développement telles que l’Association internationale des économistes féministes (IAFFE) et l’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWIID). À partir de 2010, sa carrière prend une direction plus régionale et plus internationale. Elle travaille avec le Programme de développement des Nations Unies (PNUD) dans le cadre d’un groupe de travail et a été également conférencière et directrice du programme Genre et économie à l’Institut de développement économique et planification dans le cadre de l’Initiative Genre et politique de gestion économique - Afrique (GEMPI-Africa). Née au Sénégal en 1967, Dr Fatimata Sow est titulaire de deux doctorats, l’un en sciences et médecine vétérinaires de EISMV/Université de Cheick Anta Diop au Sénégal, l’autre en économie agricole et genre de l’université de Wageningen aux Pays-Bas. Elle est également titulaire d’un diplôme post-doctoral en approche féministe du développement économique de l’Institut en sciences sociales de La Hague et d’un diplôme spécialisé en économie agricole et politique rurale de l’Université Louvain La neuve, en Belgique. Depuis sa nomination, Mme Sow s’est faite la porte-parole et l’avocate des politiques de la CEDEAO en matière de genre et de questions sociales. Plus récemment, lors d’une réunion stratégique de la CEDEAO portant sur le genre et les élections et son plan d’action, elle a réaffirmé son point de vue, expliquant que les femmes « continuent d’être sérieusement sous-représentées dans les fonctions officielles », ont été systématiquement et culturellement défavorisées et doivent donc faire partie du processus global « non seulement comme électrices mais aussi comme agents du développement ».