Image: 
Title: 

France : nouvelle stratégie de développement pour 2018-22

Members: 

L’Agence française de développement (AFD) a révélé le 3 septembre sa nouvelle stratégie de développement pour les cinq prochaines années. À la suite d’un large processus de consultation, la France souhaite recentrer et stimuler sa coopération au développement pour construire « un monde en commun » qui préserve et protège cinq biens communs mondiaux : la planète, le lien social, la paix, les partenariats et la prospérité économique. La nouvelle stratégie fixe cinq priorités et engagements stratégiques. Le premier engagement « 100 % Accord de Paris » s’attache à garantir que tous les projets de l’AFD seront compatibles avec un développement bas-carbone et résilient conformément aux objectifs affirmés par la COP21. Le second engagement « 100 % lien social » porte sur la cohésion sociale et le bien-être des populations, notamment à travers l’éducation et l’égalité des sexes. L’AFD s’engage également à respecter le 3e « d » du triptyque « défense, diplomatie et développement » en dédiant davantage de financements aux acteurs non souverains tels que les collectivités territoriales, les organisations de la société civile, les fondations et les entreprises du secteur privé ainsi qu’en s’ouvrant à d’autres partenariats afin d’encourager les apprentissages mutuels et d’améliorer l’efficacité des projets. En termes géographiques, l’Afrique reste une priorité pour la France. Le continent est la première des trois nouvelles régions mondiales définies (les deux autres régions sont « les Amériques et les Orients » et les « Trois océans » ; l’approche « Tout Afrique » promeut un développement inclusif, insistant sur l’importance de relier les deux rives du Sahara, notamment dans le cadre de l’Alliance Sahel. L’AFD se concentrera plus particulièrement sur le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, à travers « l’initiative Tiwara » au Sahel et « l’initiative Kouri » dans la région du lac Tchad. Les deux initiatives ciblent les populations les plus fragiles et portent notamment sur l’emploi des jeunes, l’intégration sociale, les solutions au défi démographique et le soutien au développement local. Cette nouvelle stratégie est soutenue par la stratégie Systèmes financiers de l’AFD. La France vise à augmenter son aide publique au développement pour atteindre 0.55 % du produit intérieur brut (PIB) d’ici 2022. Ceci reste inférieur à l’objectif de 0.7 % auquel la France s’est engagée en tant que membre du Comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD) mais représente une augmentation de 22 % par rapport à son engagement actuel (0.43 %).

 

Synthèse
Stratégie complète