Image: 
Title: 

George Weah devient président du Libéria

Country: 

Après avoir eu la première femme présidente d’Afrique, le Libéria sera désormais le premier à avoir une ancienne star internationale du football pour président. George Weah a remporté le second tour de l’élection présidentielle du 26 décembre avec 61.5 % des voix contre 38.5 % pour son rival, le vice-président sortant, Joseph Boakai. 1.2 million de Libériens ont remis leurs bulletins de vote, résultant en une participation électorale relativement faible de l’ordre de 55.8 %, en baisse par rapport au 74.5 % du premier tour (Maps & Facts). Candidat malheureux aux élections présidentielles de 2005, qu’il avait perdues au second tour face à Mme Sirleaf, il a fait son avance en recueillant plus de 50 % des voix dans la province de Monrovia, dont il est l’un des sénateurs, et qui concentre 42 % des électeurs inscrits du pays. Cette première transition démocratique, qui s’est déroulée paisiblement, est une étape historique pour le pays. Le Libéria a été durement frappé par l’épidémie d’Ebola de 2014-16 et souffre de la faiblesse des prix des marchandises. Les défis en termes de développement auxquels fait face ce petit pays d’Afrique de l’Ouest sont énormes. Le Libéria se place à la 177e position sur l’indice de développement humain avec plus de la moitié de ses 4.5 millions d’habitants vivant sous le seuil de pauvreté. Le manque d’infrastructures est une entrave majeure aux perspectives de développement du Libéria. Selon les Perspectives économiques pour l’Afrique, moins de 10 % des routes sont goudronnées et seulement 45 % des ménages bénéficient d’une route accessible en toute saison dans un rayon de 5 km. La qualité de l’éducation reste faible, particulièrement en dehors de Monrovia. Le taux net d’inscription à l’école primaire est passé de 33 % en 2008 à 49 % en 2015, ce qui signifie qu’un enfant sur deux n’est toujours pas scolarisé. Le système de santé a été renforcé après l’épidémie d’Ebola mais continue de faire face à de sérieuses difficultés. La campagne de George Weah, dont le slogan était « le changement pour l’espoir », a remporté avec succès le vote des jeunes. Dans un entretien, George Weah a déclaré qu’il entendait mettre l’accent sur le développement des exportations agricoles, prenant le Ghana comme modèle. L’emploi et l’éducation seront également les priorités phares de son gouvernement. George Weah sera investi 25e président du Libéria le 22 janvier, remplaçant Ellen Johnson Sirleaf qui était au pouvoir depuis 2006.

 

Visionner l’entretien