Image: 
Title: 

Ghana : Le FMI prévoit une reprise économique en 2016

Country: 

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévu une croissance économique en hausse au Ghana cette année. Le prêteur international a terminé la deuxième revue de l'accord conclu au titre de la facilité élargie de crédit accordée au Ghana et a conclu que les réformes macro-économiques sont globalement en marche. Le Fonds a approuvé un décaissement de 114,6 millions de dollars US, compris dans le programme d’aide accordé en avril d’un montant de 918 milliards de dollars. S’il y a encore quelques années le Ghana comptait parmi les économies les plus performantes de l’Afrique, il a depuis essuyé plusieurs revers économiques internes et externes. La croissance du PIB est passée de 8 % en 2012 à 3,5 % en 2015. L’augmentation des dépenses publiques associée à des prévisions de revenus trop optimistes a créé un déficit fiscal important. Dans le même temps, la diminution des précipitations nécessaires aux centrales hydroélectriques et une interruption de l’approvisionnement en gaz venant du Nigeria, ont contribué à des coupures de courant électrique chroniques handicapant l’activité économique. Tout ceci a entraîné une situation de dette publique intenable, une inflation rapide et la dévaluation de la monnaie. Le cedi ghanéen a perdu 60 % de sa valeur au cours des deux dernières années. Dans le cadre du sauvetage financier du FMI, le gouvernement du président John Mahama a pris les mesures pour rééquilibrer les comptes, notamment l’augmentation des impôts et autres taxes provenant du secteur de l’énergie. Selon le FMI, ces réformes, associées à deux nouvelles opérations pétrolières, devraient accélérer la croissante dans la deuxième moitié de 2016.

En savoir + (anglais)