Summary: 
Président, FIDA
Country: 
Catégories: 
Hommes et femmes d'affaires
Leaders politiques
thumbnail: 
Last update: 
02/03/2017

L’agence des Nations Unies dédiée à l’élimination de la pauvreté rurale, également institution financière internationale, va être dirigée par un directeur expérimenté. Le 14 février 2017, l’ancien Premier ministre du Togo, Gilbert Fossoun Houngbo est devenu le 6e président du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) pour un mandat de quatre ans. Il est le deuxième Africain de l’Ouest à occuper cette position, succédant au Nigérian Kanayo Nwanze. M. Houngbo est un expert reconnu du développement international, de la diplomatie et de la gestion financière. Il a commencé sa carrière à la Price Waterhouse, au Canada, où il travaillait en tant que spécialiste de la viabilité financière et des services opérationnels et d’audit. Il a ensuite rejoint le Programme de développement des Nations Unies (PNUD) comme directeur des finances et de l’administration. En 2003, il fut nommé directeur de cabinet du PNUD, puis sous-secrétaire général et administrateur du PNUD. Il devint en 2005 directeur du Bureau régional pour l’Afrique du PNUD, chapeautant 1 500 personnes. Moins connu dans son propre pays, sa nomination comme Premier ministre sous la présidence de Faure Gnassingbe (2008-12) fut une surprise pour beaucoup. Il gagna rapidement la réputation d’être un « homme consensuel », connu également pour avoir entraîné le Togo dans des réformes économiques et sociales telles que le programme de restructuration de la dette du FMI pour les pays pauvres très endettés (PPTE). M. Houngbo est revenu en 2013 sur la scène internationale, cette fois en tant que directeur général adjoint pour les opérations de terrain du Bureau international du travail (BIT). La candidature de Gilbert Fossoun Houngbo a été approuvée unanimement par les gouvernements de l’Union africaine. « Je viens du monde rural. J’ai une connaissance directe de comment la vie de ce milieu est dure » a-t-il déclaré. Né en 1961 à Agbandi, au centre du Togo, M. Houngbo est titulaire d’un diplôme en gestion des affaires de l’Université de Lomé (Togo), d’une licence et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en comptabilité et finance de l’Université du Québec à Trois-Rivières (Canada). Avec Gilbert Fossoun Houngbo, le FIDA trouve un directeur expérimenté et prudent. « Nous devons garder notre ambition et être en même temps réaliste et pragmatique. Nous devons démontrer que chaque dollar investi aura sa plus grande valeur », a annoncé M. Houngbo après sa nomination.