Image: 
Title: 

L’Afrique de l’Ouest à la COP23

Members: 

La COP23 s’est ouverte à Bonn, en Allemagne, le 6 novembre. L’événement, qui réunit entre 15 000 et 20 000 participants du monde entier, est l’occasion de faire le point sur la mise en œuvre de l’accord de Paris de 2015, entré en vigueur l’année dernière, et sur les avancées du Pacte mondial sur le climat adopté lors de la COP22 de Marrakech. L’Afrique, qui subit de nombreux bouleversements climatiques, occupe une place centrale dans les échanges, comme le signale la création, pour cette édition, de la « Journée de l’Afrique », organisée conjointement par la BAD, l’Union africaine, l’UNECA et le NEPAD. La principale préoccupation du continent concerne sa capacité à opérationnaliser les Contributions déterminées des pays au niveau national (CPDN) annoncées lors de la COP21 de Paris, notamment d’un point de vue financier. Cette question a été abordée pour l’Afrique de l’Ouest lors d’un événement parallèle, organisé le 9 novembre par le CILSS, la CEDEAO, l’UEMOA, la BOAD et l’OIF. Plusieurs hauts responsables institutionnels y ont discuté des progrès réalisés dans le cadre de la feuille de route régionale relative à l’accord de Paris, avant de présenter les différents mécanismes auxquels prend part la région pour accélérer le processus. De même, CGLU et Energies 2050 ont lancé une Task Force sur l’accès des villes et des territoires africains à la finance climat, et présenté leur feuille de route pour améliorer l’accès des collectivités territoriales africaines au financement de projets climato-compatibles. D’autres réunions se sont intéressées au cas particulier de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel, qui font face à plusieurs défis climatiques spécifiques à leur situation géographique, tels que la désertification et l’assèchement du lac Tchad, qui a perdu 90 % de sa superficie depuis 1960. Ces évolutions ont été discutées lors d’une réunion du groupe de travail conjoint des experts des pays membres de la commission climat pour la région du Sahel.

 

Communiqué de presse - événement Afrique de l'Ouest

Entretien de DW avec Djimé Adoum