Title: 

La CEDEAO discute la gouvernance de la Réserve régionale de sécurité alimentaire

Members: 

Les ministres de la CEDEAO chargés de l’agriculture se sont réunis le 6 juin 2018 à Ouagadougou pour adopter des mesures en faveur des populations vulnérables durant la période de soudure. La gouvernance et l’opérationnalisation de la Réserve régionale de sécurité alimentaire étaient au cœur du débat. À la suite des recommandations du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA), le Burkina Faso, le Cabo Verde, le Mali, le Niger, le Nigéria et le Sénégal sont éligibles à soumettre des requêtes formelles à la CEDEAO pour bénéficier d’opérations de soutien aux pays. La capacité physique de la réserve reste cependant faible. 26 000 tonnes de céréales sont actuellement stockées via les structures nationales de stockage au Burkina Faso, au Ghana, au Mali, au Niger et au Nigéria. De plus, les modalités précises de l’usage des stocks régionaux restent à préciser afin de permettre à la réserve régionale d’être durable. Les experts ont recommandé de mettre en place un système de remboursement grain par grain et de demander à la CEDEAO d’utiliser le prélèvement communautaire de solidarité pour réapprovisionner la réserve régionale après les opérations de soutien aux pays. Un comité de pilotage sera créé pour gérer les ressources de la réserve. Les ministres de l’agriculture de la région ont également discuté du processus de formulation des nouveaux plans nationaux d’investissements agricoles et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN). Si certains pays ont bien avancé, d’autres ont tout juste lancé le processus de formulation. Ces plans vont inclure des programmes de mobilisation des ressources basés sur six points. Le point 5 porte sur la manière de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la résilience et la protection sociale. La CEDEAO organisera une réunion régionale en octobre 2018 pour faire le point sur les PNIASAN et préparer une séance de travail pour le premier trimestre 2019.

 

Communiqué de presse de la CEDEAO