Image: 
Title: 

La Mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau prend fin

Country: 
Members: 
Après quatre années de présence militaire dans le plus petit pays ouest-africain, la Mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau (ECOMIB), forte de 600 hommes, mettra un terme à son mandat le 30 juin 2016. Le Comité des chefs d’État-major de la CEDEAO (CCEM) s’est réuni le 23 mars à Abuja pour mettre au point une stratégie de sortie. Le Comité a rendu hommage aux soldats pour l’efficacité de leur action. La situation en Guinée-Bissau reste néanmoins fragile ;  les chefs militaires ont souligné la situation précaire de la région en termes de sécurité, rappelant les attentats terroristes qui ont récemment frappé le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Nigéria. Selon un communiqué de presse de la CEDEAO, le CCEM travaille sur la formulation d « ‘une stratégie de lutte contre le terrorisme commune aux différents États membres et aux futures actions qui seront mises en œuvre par la Force en attente de la CEDEAO pour lutter contre le terrorisme ». Cette stratégie sera également axée sur l’échange d’informations et le partage des expériences. ECOMIB a été largement perçue comme  moyen de dissuasion efficace contre une intervention politique des forces armées bissau-guinéennes. Elle a été entièrement financée par la CEDEAO. À l’occasion d’une conférence de donateurs en mars 2015, les partenaires au développement avaient promis de consacrer 1,2 milliard de dollars US pour soutenir le développement en Guinée-Bissau. Cependant, du fait de l’instabilité politique qui perdure, le débloquement de ces fonds reste difficile.