Image: 
Title: 

Le changement de stratégie américaine au Sahel

Opinion: 
Members: 

L’embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats américains au Niger le 4 octobre dernier a agité l’opinion publique américaine. La polémique, qui porte sur la nature de l’intervention américaine au Niger, a été attisée par l’opacité avec laquelle l’armée américaine a communiqué sur cette opération. Le Niger abrite la plus importante force américaine en Afrique, mais celle-ci n’est censée y mener qu’une mission de conseil et d’assistance auprès des troupes nigériennes. Depuis cette base, les États-Unis participent à différentes dispositifs et initiatives en faveur de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme au Sahel, apportant par exemple leur soutien à l’opération Barkhane. Leur intervention se concentre toutefois au Mali, en Algérie, en Libye et au Nigéria, et non au Niger, où les intérêts américains ne seraient officiellement pas menacés. Pourtant, l’attaque subie par les soldats américains et leur patrouille nigérienne, d’abord présentée comme une mission de reconnaissance, s’est révélée être intervenue dans le cadre de la traque d’un chef jihadiste. Cet événement met ainsi en lumière deux évolutions majeures : la place du Niger dans la problématique sécuritaire du Sahel, en particulier dans la zone des trois frontières avec le Burkina Faso et le Mali ; et le changement qui semble s’annoncer dans la stratégie américaine au Sahel. Avec le besoin d’intensifier la lutte contre Boko Haram, Al-Qaïda et l’État islamique dans la région, les États-Unis pourraient accroître leur présence dans la région et renoncer à la stratégie d’action discrète privilégiée jusqu’à présent. 

 

En savoir plus