Image: 
Title: 

Le CSAO/OCDE à la Conférence sur la sécurité de Munich

SWAC: 
 
À l’invitation des organisateurs de la Conférence sur la sécurité de Munich, le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) a lancé son rapport intitulé « Géographie des conflits en Afrique du Nord et de l’Ouest » lors d’un événement parallèle, le 14 février 2020. C’est la première fois que le Secrétariat du CSAO participe au plus grand forum mondial consacré aux questions de sécurité internationale, un puissant levier de communication permettant de faire connaître les travaux analytiques du Club. Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, a souligné la complexité croissante de la violence politique en Afrique du Nord et de l’Ouest. La géographie des conflits évolue ; les interventions militaires peinent à asseoir une stabilité à long terme. Le rapport du CSAO est « une contribution essentielle à une meilleure compréhension de la situation actuelle en Afrique du Nord et de l’Ouest, dossier sensible pour la sécurité mondiale et région confrontée à la résurgence des activités extrémistes violentes », a déclaré M. Angel Gurría. Mme Hanna Serwaa Tetteh, ancienne ministre des affaires étrangères du Ghana et représentante spéciale auprès de l’Union africaine (UA) qui a participé en tant que panéliste au lancement. Elle a souligné la nécessité des réponses multilatérales face à des menaces régionales et transfrontalières. Elle a particulièrement insisté sur les liens entre la crise libyenne et les dynamiques conflictuelles sahéliennes et ouest-africaines. Se concentrer sur un seul pays ou un petit nombre d’États ne permet pas d’appréhender les leviers des changements des violences politiques. Le rapport appelle de même les États de la région ainsi que la communauté internationale à promouvoir des initiatives régionales afin de restaurer la légitimité de l’État, d’investir davantage dans les régions frontalières et d’accroître la protection des civils. Avec son nouvel indicateur spatial des violences politiques, conçu pour évaluer l’évolution à long terme des conflits, le Secrétariat du CSAO contribue à nourrir les réflexions sur la sécurité mondiale.