Image: 
Title: 

Le Plan Sénégal Émergent bénéficie de l’analyse de l’OCDE

Country: 

Le 17 décembre, le président du Sénégal, Macky Sall, a présenté la phase 2 du Plan Sénégal Émergent couvrant la période 2019-23. Le Sénégal a obtenu des donateurs la promesse d’un financement de 14 milliards de dollars US. Ceci représente trois fois la somme espérée et plus du double annoncé lors de la première phase. Le pays a bénéficié de l’expertise de l’OCDE pour fixer des indices de référence et développer ses priorités stratégiques. Le Sénégal cherche à devenir un pays émergent d’ici 2035. Au cours des cinq dernières années, le pays a enregistré des forts taux de croissance excédant 6 %. Il a réussi à doubler sa production énergétique depuis 2011 et a mis en œuvre d’importants projets d’infrastructure pour répondre aux besoins de mobilité croissants, notamment le train régional TER dans la région de Dakar. Le revers de la médaille est le chômage des jeunes qui reste endémique et l’accès au soin, près de 50 % de la population ne bénéficiant pas d’une couverture maladie. L’enseignement primaire universel n’est par ailleurs pas encore atteint. Une étude récente de l’OCDE a identifié trois contraintes : les faibles résultats du système d’enseignement, une administration publique et un système fiscal dysfonctionnels et le manque de capacité de l’administration à effectuer des changements. L’examen multidimensionnel de l’OCDE par pays fait partie d’une série de publications analytiques qui visent à concevoir des politiques favorisant le développement au sens global du terme. S’appuyant sur les deux premiers volumes (évaluations initiales et recommandations politiques), ce dernier rapport est destiné à permettre au gouvernement du Sénégal de transformer les recommandations politiques en plan d’action. Il fournit un tableau de bord pour suivre la mise en œuvre des réformes et une série d’indicateurs et d’objectifs à atteindre d’ici 2035 afin de réaliser le Plan Sénégal Émergent. Le président Macki Sall a reconnu que le rapport reflète « la réalité du Sénégal » et s’est engagé à mettre en œuvre les réformes nécessaires.


En savoir plus