Image: 
Title: 

Le RPCA fait le point sur la situation alimentaire

RPCA: 
Sous le haut patronage des Commissions de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) s’est tenue du 10 au 12 avril 2017, au siège de l’OCDE, à Paris. La rencontre a réuni quelque 150 personnes, représentant les gouvernements des États sahéliens et ouest-africains, les organisations inter-gouvernementales, les organisations professionnelles agricoles, le secteur privé et la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers. Les participants ont examiné les résultats définitifs de la campagne agro-pastorale 2016-17, analysé la situation alimentaire et nutritionnelle et formulé des recommandations, en particulier axées sur la mobilisation d’une assistance urgente et coordonnée au profit des populations concernées dans le bassin du lac Tchad. Les membres du RPCA ont également encouragé toutes les parties prenantes à s’engager dans la durée pour la mise en œuvre de programmes de réhabilitation et de renforcement de la résilience des populations touchées. Les parties prenantes lors de la réunion du Groupe des experts seniors de l’Alliance globale pour la résilience (SEG-AGIR) ont évalué les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’Alliance. À ce jour, dix pays ont approuvé leurs « Priorités résilience pays » (PRP) ; la dimension « résilience » a également  été intégrée dans les nouveaux Programmes nationaux d’investissement agricole et l’Alliance a conduit à de nombreuses améliorations structurelles  dans la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les membres du RPCA ont réfléchi aux réformes nécessaires pour renforcer l’impact du Réseau sur la prise de décision. Tout en rappelant la nécessité pour le Réseau de se recentrer sur le mandat initial  - analyse, consensus, coordination et plaidoyer - les membres ont validé une stratégie de communication et les lignes directrices  des réformes. Douze organisations de la société civile ouest-africaine ont conclu un accord pour assurer la veille citoyenne sur l’application effective de la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires. La deuxième évaluation externe de la Charte, prévue pour 2017, se concentrera sur le thème « Efficacité et coûts d’opportunité des réponses aux crises alimentaires et nutritionnelles ». La réunion a été co-organisée par le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) et le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE). La 33e réunion annuelle du RPCA se tiendra à Cotonou, au Bénin les 11 et 13 décembre 2017 sur le thème « Approches innovantes et territoriales de sécurité alimentaire et nutritionnelle ».