Image: 
Title: 

Le Sahel attend plus d’actions, pas des discours

Opinion: 

La présence des dirigeants africains au sommet du G7 a entraîné des réactions mitigées : un nouveau format du G7 basé sur un partenariat équitable avec l’Afrique ou un simple décor pour s’acheter une bonne conscience ? Dans cet entretien, publié par Le Point Afrique, Bakary Sambe du Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies, rappelle qu’une grande partie du montant dévolu à l’aide au développement au Sahel ne s’est toujours pas matérialisé et déplore un manque de cohérence. « Le Sahel est un malade autour duquel il y a beaucoup de médecins. Mais personne n'est d'accord sur le diagnostic », déclare-t-il. Plus de 420 millions de dollars US ont été promis pour soutenir le G5 Sahel mais une grande partie du soutien financier promis n’est toujours pas arrivé. « Il y a une différence considérable entre ce qui se passe sur le terrain et les promesses faites lors des réunions. Aujourd'hui, alors que les groupes terroristes sont en train de se coordonner, de s'organiser, la communauté internationale ne fait que se disperser un peu plus », regrette Bakary Sambe.

 

Lire l’entretien