Title: 

Les facteurs à l’origine des migrations ouest-africaines

Country: 
SWAC: 
Encourager la bonne gouvernance plutôt que le développement économique pourrait s’avérer être plus efficace pour donner aux Ouest-Africains l’espoir de pouvoir vivre une vie satisfaisante dans leur pays d’origine. C’est le message clé qui ressort du webinaire du Secrétariat du CSAO/OCDE sur « Les facteurs à l’origine des migrations ouest-africaines » qui s’est tenu le 27 septembre. Le débat en ligne a capitalisé les résultats d’une analyse publiée dans le cadre de la série des Notes ouest-africaines. Quelque 90 participants originaires d’Afrique de l’Ouest, d’Europe et d’Amérique du Nord, parmi lesquels de nombreuses institutions partenaires, ont participé au débat. Le webinaire a débuté par une présentation de la co-auteure du rapport, Jessica Anderson de l’Institut pour l’étude des migrations internationales de l’Université de Georgetown. Elle a souligné les principaux facteurs à l’origine des migrations en Afrique de l’Ouest, notamment le manque de confiance dans les institutions démocratiques et dans les services de police. Nelly Robin de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et Claudia Natali de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont pris part à ce débat en tant que panélistes. Les participants ont souligné l’importance de reconnaître les dangers liés au changement climatique dans la décision des migrants de fuir et de comprendre les différentes motivations des migrants urbains et des migrants ruraux. Comprendre les caractéristiques et les motivations de la migration est très important pour mieux répondre aux principaux mouvements migratoires à venir. Il est également crucial de développer un mix de politiques appropriées pour faire face à la complexité de ce défi régional.