Image: 
Title: 

Les partenaires soutiennent le Cabo Verde face à l’insécurité alimentaire

Country: 
Members: 

Le Cabo Verde a enregistré une production agricole quasi nulle pour 2017-18 en raison d’une sécheresse exceptionnelle. Selon l’analyse du Cadre harmonisé, 28 000 personnes (5.3 %) font actuellement face à l’insécurité alimentaire. Si l’approvisionnement des marchés est globalement normal, la quantité de céréales, légumineuses et tubercules est en-dessous de la moyenne de l’an passé. Cette situation peut se détériorer dans certaines municipalités, notamment sur les îles de Sao Antão, São Vicente et Santiago (incluant la capitale Praia) qui pourraient se retrouver en situation de crise. On estime que 36 000 personnes (6.8 %) feront face à une situation de crise d’ici juin-août 2018. Après la demande d’assistance formulée par le gouvernement capverdien, plusieurs partenaires ont mobilisé un soutien supplémentaire pour répondre à la crise. L’Union européenne a octroyé une enveloppe financière de 7 millions d’euros pour atténuer l’impact des mauvaises récoltes. Cette aide vise également à encourager la transformation rurale et les pratiques d’une agriculture intelligente face au climat. Le ministère de la Coopération et de l’action humanitaire du Luxembourg a également versé une aide d’urgence d’une valeur de 500 000 euros. « Notre soutien vise non seulement à aider les ménages les plus vulnérables qui ont perdu la quasi-totalité de leurs récoltes mais également à contribuer, à travers nos autres programmes de coopération, au renforcement de la résilience et à la réduction de la pauvreté au Cabo Verde », a déclaré le ministre Romain Schneider. De même, la FAO a lancé un Projet d’assistance d’urgence pour les moyens d’existence des éleveurs vulnérables touchés par la sécheresse. Ce projet, d’une valeur de 500 000 dollars US, couvre les îles de Brava, Boa Vista, Santiago et São Nicolau.