Image: 
Title: 

Les prix alimentaires doivent baisser en Afrique. Comment faire ?

Opinion: 

Les ménages de l’Afrique subsaharienne paient leur alimentation particulièrement cher relativement à leur niveau de revenus. Les prix y sont 30 à 40 % supérieurs aux prix dans le reste du monde à niveau de PIB par habitant comparable. En Afrique de l’Ouest, les marchés fournissent au moins deux tiers de l’approvisionnement alimentaire des ménages, qui dédient en moyenne 55 % de leur budget à l’alimentation. « La baisse soutenable des prix reposera sur une transformation structurelle de l’économie alimentaire », explique Thomas Allen du Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) dans un article publié sur le blog de la Fondation FARM. Tout d’abord, des gains de productivité sont nécessaires. Ensuite, il importe de relever les défis dans les segments aval des chaînes de valeur alimentaires, c’est-à-dire dans la transformation, la distribution et la commercialisation alimentaire. Le renforcement et la facilitation des échanges régionaux contribueront également à la réduction des coûts de transaction et à la réalisation d’économies d’échelle. Enfin, il convient de réinvestir dans les systèmes de suivi des prix, notamment le suivi des produits non céréaliers.

 

Lire l'article