Summary: 
Président de la Commission de l’UA
Country: 
Catégories: 
Leaders politiques
thumbnail: 

Le 30 janvier 2017, l’ancien Premier ministre tchadien, Moussa Faki Mahamat, a été élu pour devenir le 5e président de la Commission de l’Union africaine, remplaçant son prédécesseur sud-africain, Nkoasazana Dlamini-Zuma. Dans une course serrée impliquant sept tours de scrutin, le candidat centrafricain a finalement remporté la majorité des deux tiers requise. Il l’a emporté sur la ministre des Affaires étrangères kenyane, Amina Mohammed et est le deuxième centrafricain à occuper ce poste après le Gabonais, Jean Ping (2008-12). Né en 1960 à Biltine, une ville à l’est du Tchad, Moussa Faki est titulaire d’une licence en droit public de l’Université de N’Djaména (1986) et d’un diplôme de 3e cycle en droit public de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville au Congo (1982). À l’époque où il résidait au Congo-Brazzaville, il rejoignit le groupe politico-militaire opposé au gouvernement d’Hissène Habré, le Conseil révolutionnaire démocratique dirigé par Acheikh Ibn-Oumar. Proche du président Idriss Déby, Moussa Faki Mahamat commença sa carrière politique au début des années 90. Il occupa la fonction de Chef des services administratifs et financiers au sein du ministère du développement rural de 1992 à 1994. Il devint par la suite ministre de la planification et de la coopération puis fut nommé directeur général de la Société nationale de sucre de 1996 à 1999. Il fut ensuite directeur du Cabinet présidentiel de 1999 à 2002. Puis, après un an passé au poste de ministre des travaux publics et du transport, il devint Premier ministre de 2003 à 2005. Il occupe depuis 2008 le poste de ministre des Affaires étrangères. Le diplomate tchadien est connu des cercles politiques africains pour sa lutte contre les militants islamistes au Mali, au Nigéria et au Sahel. Pour ses quatre années de mandat, il souhaite faire du développement et de la sécurité les priorités de l'agenda du continent et rationaliser le fonctionnement bureaucratique de la Commission, en particulier en renforçant sa capacité à agir. Moins de 15 % des 1 800 résolutions adoptées par la Commission de l’UA depuis 2002 ont été mises en œuvre. Plaidant pour un leadership fort, Moussa Faki Mahamat a l’intention de défendre la place de l'Afrique dans le monde « en ces temps troublés ».

Regarder la déclaration de ses priorités (3 min)