Image: 
Title: 

Nouvelles technologies : l’Afrique propulsée à l’avant-garde des soins de santé ?

Thèmes: 
Opinion: 

« Les systèmes de santé en Afrique se développent rapidement et la quatrième révolution industrielle dans le secteur de la santé pourrait bien y avoir lieu », affirme Patrice Matchaba de Novartis dans un article posté sur le site du Forum économique mondial. De nombreux gouvernements africains ont pour objectif de développer une couverture de santé universelle basée sur un système de soins primaires équitables tout en développant parallèlement un système médical de haute qualité qui encourage les individus à prendre en charge leur santé. Les systèmes de soins des pays industrialisés sont principalement axés sur les soins secondaires et tertiaires, insistant davantage sur le traitement plutôt que sur la prévention. Les pays africains ont l’opportunité de développer une solide approche préventive en conduisant, par exemple, des campagnes de masse utilisant les hautes technologies pour promouvoir la lutte contre les maladies parasitaires, la chimioprophylaxie du paludisme et les médicaments antirétroviraux prévenant l’infection VIH. La révolution des hautes technologies est déjà en cours. Plutôt que d’attendre dans des hôpitaux bondés, les populations voient se développer au niveau local les services mobiles de santé. Les systèmes informatiques mobiles et la télémédecine sont déjà utilisés par les infirmières dans les villages. Le Rwanda, par exemple, a récemment intégré la technologie des drones dans son système de santé pour fournir le sang nécessaire aux transfusions. « Kigali a mis en place une journée sans voiture par mois pour promouvoir la prévention et le bien être par la marche à pied et le vélo. Peu de villes européennes ou américaines en ont été capables », souligne M. Matchaba.