Image: 
Title: 

Près de 30 % de la population ouest-africaine n’a pas accès à une source d’eau améliorée

SWAC: 

Selon le rapport 2015 des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), 91 % de la population mondiale dispose désormais d’un accès à une eau potable améliorée. Toutefois, l’Afrique reste à la traîne : près de la moitié des personnes utilisant toujours des sources d’eau non améliorées vit en Afrique subsaharienne (environ 330 millions) dont une bonne partie dans la région sahélienne. Selon les estimations Aquastat (2015) de la FAO, près de 30 % de la population ouest-africaine ne dispose pas d’un accès à une source d’eau améliorée. Les disparités entre zones rurales et urbaines ont diminué, mais l’écart reste important. Au Niger par exemple, la quasi-totalité des personnes vivant en zone urbaine utilise désormais une source d’eau potable améliorée, alors que la moitié de la population rurale en reste privée d’accès. Selon les estimations de la FAO Aquastat, entre 2013 et 2017, près de la moitié des Tchadiens n’a et n’aura toujours pas accès à une source améliorée d’eau potable ; la situation reste également préoccupante en Mauritanie (42,1 % sans accès). Parmi les pays sahéliens, seuls le Burkina Faso et le Mali ont atteint l’objectif « OMD 7c » sur l’eau potable. Aucun pays sahélien n’a atteint l’objectif lié à l’accès aux services d’assainissement de base.

 

Nous encourageons l’utilisation de nos cartes. Veuillez nous informer et en faire mention du copyright du Club. Pour des demandes spécifiques, contacter : swac.contact@oecd.org

Ces cartes sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région.