Image: 
Title: 

Que peut attendre l’Afrique de la COP22 ?

Opinion: 

Dans cette tribune publiée dans Jeune Afrique, le Secrétaire exécutif du NEPAD, Ibrahim Assane Mayaki nous livre sa vision des priorités africaines pour la COP22. Selon son analyse, l’adaptation au changement climatique est la première priorité de l’Afrique. Les conséquences du changement climatique se font déjà sentir sur le terrain et le seul choix possible est de renforcer la capacité de l’Afrique à faire face à cette nouvelle réalité. M. Mayaki souligne par ailleurs que le changement climatique représente également l’occasion pour l’Afrique de repenser ses modèles de développement. Les pays africains auront besoin d’être mieux accompagnés dans ce processus. Le NEPAD a par exemple créé en 2014 un fond pour le changement climatique qui offre une assistance technique et financière aux pays membres de l’Union africaine. Selon M. Mayaki, l’accès direct de l’agriculture africaine aux financements destinés à répondre au changement climatique reste le défi le plus important qui doit être abordé à la Conférence de Marrakech. « Le continent africain a besoin d’un accès direct à tous les nouveaux fonds avec une gestion minimale par des intermédiaires », a déclaré M. Mayaki.

Lire l’article : http://www.jeuneafrique.com/374417/societe/lafrique-attend-de-cop-22/