Image: 
Title: 

Quel avenir pour le Sahel africain ?

Members: 
SWAC: 

Le Centre d'études africaines de l'Université de Floride a accueilli les 23-25 février 2017 la Conférence annuelle Gwendolen M. Carter 2017 sur les études africaines. Organisée par le Groupe de recherche du Sahel, la rencontre a rassemblé plus de 50 universitaires et décideurs d'Afrique, d'Amérique du Nord et d'Europe travaillant sur le Sahel. Elle a permis de discuter des défis environnementaux, sociaux, économiques et politiques auxquels la région est confrontée. Dans son discours d'ouverture, le Professeur Jean-Pierre Olivier de Sardan du Laboratoire d'études et de recherches sur les dynamiques sociales et le développement local (LASDEL), a souligné la modernité des sociétés sahéliennes et l'écart grandissant entre ces sociétés et l'État. S'appuyant sur les conclusions de l'Atlas du Sahara-Sahel, Olivier Walther, l’un des auteurs, a examiné la signification géographique du Sahel, ses limites fluides, sa dynamique spatiale et sa redéfinition progressive au travers des questions sécuritaires. Lors de la dernière table ronde, Hassana Alidou, Ambassadeur du Niger auprès des États-Unis, a encouragé les universitaires et les décideurs politiques à poursuivre un dialogue plus large et ouvert sur les spécificités et les contraintes du Sahel d'aujourd'hui. Les articles présentés lors de la conférence seront publiés dans le Handbook of the African Sahel par Oxford University Press.

 

En savoir + : 2017 Gwendolen M. Carter Conference in African Studies