Image: 
Title: 

Royaume-Uni : Nouvelles ambassades au Niger et au Tchad

Country: 

Le Royaume-Uni accroît sa présence diplomatique au Sahel et prévoit d’augmenter son aide au développement. À l’occasion des trois jours passés sur le continent africain, la Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé le 29 août l’ouverture d’ambassades britanniques au Niger et au Tchad. L’ambassade du Mali sera également agrandie. « Le renforcement de la présence britannique au Mali, au Niger et au Tchad nous permettra de travailler plus étroitement avec nos partenaires dans la région pour créer de nouvelles opportunités et aborder ensemble les défis posés par l’instabilité, la pauvreté et l’immigration illégale », a déclaré Harriett Baldwin, ministre britannique chargée de l’Afrique. À travers son agence de développement, le DFID, le Royaume-Uni prévoit d’investir 83 milliards de livres sterling en 2018-19 et 75 millions de livres sterling en 2019-20, notamment dans le domaine de l’aide humanitaire. Le DFID met actuellement en œuvre trois programmes : 1) Fournir une aide humanitaire pour les urgences au Sahel (PHASE) ; 2) Renforcer la résilience au Sahel à travers une protection sociale adaptée ; 3) Renforcer la résilience et l’adaptation aux phénomènes climatiques extrêmes et aux catastrophes climatiques. D’ici 2019, le Royaume-Uni a l’intention d’aider 2.5 millions de personnes à éviter les pires effets des chocs climatiques et d’apporter une aide alimentaire à 2.3 millions de personnes. Une attention particulière sera accordée à la planification familiale. D’ici 2020, le DFID prévoit d’aider « 230 000 jeunes filles et femmes à décider par elle-même le moment où elles ont des enfants et la taille de leur famille ». Le Royaume-Uni est membre de l’Alliance Sahel et travaille étroitement avec la France, les États-Unis et l’Union européenne.

 

DFID au Sahel (anglais)

En savoir plus