Image: 
Title: 

Sierra Leone : Élection présidentielle serrée

Country: 

Quelque 2.7 millions de Sierra-Léonais ont déposé leur bulletin de vote lors des élections générales du 7 mars pour choisir leur nouveau président, leurs nouveaux députés et leurs nouveaux représentants locaux. Seize candidats se sont présentés à l’élection présidentielle, parmi lesquels le ministre des Affaires étrangères, Samura Kamara, candidat du Congrès de tout le peuple (All people’s Congress - 42 % des voix) et Julius Maada Bio, candidat principal de l’opposition (43 % des voix). Le président sortant, Ernest Bai Koroma, n’était pas éligible après avoir exercé deux mandats. La participation au premier tour a été très élevée, atteignant 84 %. Aucun des candidats n’a obtenu les 55 % des voix nécessaires et un second tour est désormais prévu le 31 mars. Le faible écart entre les deux candidats, moins de 15 000 voix, renforce le climat tendu de cette élection. Des affrontements ont été rapportés entre des partisans du parti au pouvoir et ceux de l’opposition dans la capitale, Freetown, et dans certains districts, dont Kono. La CEDEAO a salué le déroulement paisible du premier tour et appelé la société civile, notamment les autorités traditionnelles et religieuses, ainsi que les médias, à créer « un environnement paisible permettant de mener le processus électoral jusqu’à son terme avec succès ». Cette élection était la première au monde à introduire la technologie Blockchain conçue pour garantir la transparence électorale via des transactions de crypto-monnaie utilisant les registres publics. Cependant, les bulletins de vote traditionnels sur papier seront utilisés lors du second tour de la présidentielle, le 31 mars.