Culture & Société

  • Country: 
    Opinion: 
    SWAC: 
    Body: 
    Plusieurs décennies de débats sur les questions de genre, les événements et les objectifs de développement consacrés à l’autonomisation des femmes n’ont fait que très peu de différences. « Ce qui devrait compter n’est pas le nombre d’engagements que nous avons pris mais les réels progrès sur le terrain. […] Si les hommes étaient prêts à aider les femmes, les choses bougeraient beaucoup plus vite », affirme Julia Wanjiru du Secrétariat du CSAO dans un article publié sur le blog OECD Insights. Lire la suite
  • Country: 
    Opinion: 
    Body: 
    À l’occasion du 8 mars 1985, Thomas Sankara, l’ancien président du Faso, organise la Semaine nationale en l’honneur des femmes. Elle suscite le théâtre d’intenses moments de réflexions sur les droits et le rôle de la femme au Pays des Hommes intègres. Depuis, le 8 mars est férié au Burkina Faso. Le 8 mars, Sankara a interdit aux femmes l’accès aux marchés, forçant ainsi les hommes à faire les courses et les engageant de faire la cuisine ; inversion salutaire des rôles permettant à la gente masculine de toucher du doigt les réalités des corvées quotidiennes de leurs épouses, mères et sœurs. Le président du Faso marque aussi les esprits, en se faisant l’avocat irréductible des femmes prostituées. Lire la suite
  • Country: 
    Body: 
    Sept jours de fièvre cinématographique! C’est ce sentiment qui a saisi le continent africain lors du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui s’est déroulé du 25 février au 4 mars. Le cinéaste franco-sénégalais, Alain Gomis, a remporté l’Étalon d’or pour son film « Félicité ». Lire la suite
  • Country: 
    SWAC: 
    Body: 
    Alors que nous célébrons aujourd’hui la Journée internationale de la femme, marquée par un grand nombre d’événements organisés en Afrique de l’Ouest et dans le monde, il est temps de se pencher sur les progrès accomplis en termes d’égalité des sexes et les obstacles qui perdurent pour atteindre cet objectif. Le Secrétariat du Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest (CSAO/OCDE) a préparé une série d'articles, de documents et de cartes. Le saviez-vous ? Depuis 1984, le 8 mars est férié au Burkina Faso. Lire la suite
  • SWAC: 
    Body: 
    Le rapport 2016 de l’Indice de perception de la corruption, publié par Transparency International, dresse un bilan inquiétant du niveau perçu de corruption en Afrique de l’Ouest. Certes, la région abrite, avec le Cabo Verde, le deuxième pays africain le mieux noté après le Botswana. Mais d’une manière générale, la situation est plutôt préoccupante. Lire la suite
  • SWAC: 
    Body: 
    Les jeunes filles ouest-africaines se marient trop jeunes : Sept pays ouest-africains se placent parmi les 20 pays ayant le taux le plus élevé de mariages précoces dans le monde : Niger (1), Tchad (3), Mali (5), Guinée (6), Burkina Faso (8), Sierra Leone (13) et Nigéria (14). Au Niger, trois filles sur quatre se marient avant leur 18e anniversaire et contribuent au taux de fécondité le plus élevé au monde, soit plus de sept enfants par femme. Lire la suite
  • Country: 
    SWAC: 
    Body: 
    La scolarisation des filles contribue à la baisse de la fécondité. Le nombre d’enfants par femme en âge de procréer (cinq pays ouest-africains sont dans le « top 10 » mondial) est nettement corrélé avec l’importance des mariages précoces, la fécondité chez les jeunes filles et leur niveau d’éducation. Lire la suite
  • SWAC: 
    Body: 
    Les politiques de population : Depuis les années 60, la mortalité baisse du fait des progrès de la médecine, de la vaccination et de l’amélioration de l’accès aux services de base ; l’eau potable en particulier. Les politiques de population auraient dû susciter une baisse de la natalité plus importante que celle de la mortalité pour accélérer la transition démographique. Cela n’a pas été le cas. Ces politiques souffrent d’un soutien politique encore insuffisant et de contraintes socioculturelles fortes. Lire la suite
  • SWAC: 
    Body: 
    La ville « accélérateur » de la transition démographique : La ville est un puissant vecteur de baisse de la fécondité. Parce qu’elle favorise l’éducation des jeunes filles et facilite l’accès aux services de santé ; parce que les opportunités de travail rémunérateur pour les femmes y sont plus nombreuses ; parce que l’accès à l’information et la diffusion des idées et des comportements y est plus rapide qu’en milieu rural ; parce que les logements y sont plus chers donc moins spacieux. Lire la suite
  • SWAC: 
    Body: 
    Démographie : le nombre : Au cours des trois dernières décennies, la population ouest-africaine a plus que doublé. Dix millions d’enfants naissent chaque année ; dix millions d’enfants supplémentaires devraient être scolarisés. Éducation, santé, accès à l’eau potable, nourriture, emplois, environnement ; la forte croissance démographique ajoute le défi du nombre à celui du développement. En 2015, l’Afrique de l’Ouest a passé le cap des 370 millions de personnes. Lire la suite

Pages